Hello everybody...

Je sais, je sais, le mois de mai n'est pas tout à fait terminé mais mes photos et pages du challenge 52PH-mai le sont alors autant vous les montrer. Et puis je suis d'humeur partageuse ce soir alors je voulais vous raconter ma journée. et je suis certaine que ça va vous passionner!

Ce matin direction la ville voisine pour récupérer un colis, à pied car :

  1. j'ai encore le rythme de notre semaine bretonne et 1h00 aller retour ce n'est pas le bout du monde!
  2. ça économise le gasoil et par les temps qui courent ce n'est pas négligeable
  3. Si ça ne peut pas me faire de mal c'est que ça peut me faire du bien

Ce qui est bête dans l'histoire c'est qu'à peine rentrée à la maison je reçois un mail me disant qu'un second paquet, commandé ailleurs était disponible dans le même point relais: :mais pas le temps d'y retourner ça attendra demain!

Après tout ça, je prends la route pour aller voir mes deux petiots, Ethan et Yoen. Ce dernier rampe à l'aise maintenant et  explore avec bonheur le nouvel univers qui s'offre à lui.

Sur le chemin du retour.  je fais un petit arrêt au supermarché de la ville voisine -pas celle de ce matin, une autre, vous suivez? - histoire de voir si je peux mettre un peu de carburant dans la voiture:.

25€ maxi et pratiquement pas de queue : IMPECCABLE donc j'y va.. Passionnant n'est-ce pas, mais si je vous raconte ça c'est pour confirmer l'adage qui dit que le ridicule ne tue pas -sans ça je ne serais pas là à blablater -Donc , dis-je , mon tour arrive, je me gare à côté de la pompe, coupe le moteur , ouvre la portière et là, à peine le pied posé au sol que patatras !!! Après à peu près ça : dyn005_original_275_265_gif_2664377_a5ce56c16106ad1f203f07c5676df3db

 

 je me suis retrouvée le cul par terre, les quatre fers en l'air, m'accrochant à la portière pour essayer de me redresser: moi qui ai horreur du verglas, j'étais sur une patinoire de gasoil , au parfum ennivrant MDR !

Pour repartir -une fois le plein fait, car faut pas perdre le nord- j'ai regagné le volant par le siège passager, sans y poser mon séant huileux et sur le siège conducteur j'ai  empilé une dizaine de feuilles  de sopalin, qui ne m'ont pas empêchée de le tâcher  (D'ailleurs si vous avez une technique pour le détacher et enlever l'odeur, je suis preneuse! ), quant à mon pantalon, qui ne s'est pas décousu, donc on ne l'a pas vu.....hobvd72hdirect dans la machine, pour voir si les couleurs d'origines peuvent revenir , comme dirait quelqu'un, mais je ne sais pas si je vais le sauver....

Sur ce, pendant que j'aperçois le dit futal tournicoter derrière le hublot, place aux photos de mai, qui, je vous l'assure, ont été prises sous d'autres parfums:

52PH-18

52PH-19

 

52PH- 20

52PH- 21

 

Je vous dit à la prochaine, sur mes deux pieds, j'espère .... 

4re9h8mt